Accueil > Vie de la paroisse > Feuille d’Informations Paroissiales > 849 - du 16 au 25 décembre 2017

Vie de la paroisse / 849 - du 16 au 25 décembre 2017

Un évêque stimulant


Après 12 années passées comme Archevêque de Paris, le Cardinal Vingt-Trois a fait ce samedi ses adieux à notre Diocèse.
Je voudrais, à titre personnel, le remercier de m’avoir fait confiance en me nommant curé de Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles, puis, il y a trois ans de Saint-Antoine. Pour les curés, le Cardinal était un archevêque agréable car il ne cherchait pas à imposer une manière de faire, ni à uniformiser les paroisses. Au contraire, il encourageait chaque paroisse à déployer son génie propre, à ne pas s’épuiser à tenir à bout de bras des activités qui avaient perdu leur élan.
La priorité de son mandat aura été la mission. Il invitait les paroisses à manifester cette préoccupation à travers quatre champs : le champ éthique, le champ social, le champ des familles et le champ de la jeunesse.
En 2009, il lançait Paroisses en mission, opération couronnée par Avent 2014 où toutes les paroisses étaient invitées à déployer des initiatives vers « ceux qui ne demandent rien à l’Église ». « Une foi qui ne se propose pas et ne se partage pas est une foi qui se dessèche et qui n’intéresse plus, même les croyants » disait-il dès son arrivée comme Archevêque. L’Église devait, selon lui, être en état permanent de mission.
La paroisse Saint-Antoine s’inscrit avec enthousiasme dans les directions qu’il a tracées. Quelques exemples de son influence sur la vie paroissiale : le lancement du Parcours Alpha, suite à Avent 2014, les initiatives concernant les couples et les familles, la création des Tournées de rue suite à l’année de la solidarité et l’an prochain de l’opération Hiver solidaire dont il est à l’origine.
« On ne peut pas être témoin de l’amour sans se faire proche de ceux qui ne sont pas aimés, on ne peut pas être témoin de la joie sans se faire proche de ceux qui connaissent la tristesse, on ne peut pas être témoin de l’espérance sans se faire proche de ceux qui sont tentés par le désespoir. »
A l’heure où il nous dit au-revoir, nous lui adressons nos remerciements sincères et tous nos vœux de meilleure santé pour une retraite bien méritée.

P. François Lainé

Feuille d’informations paroissiales


Agenda paroissial
A souligner cette semaine