Une nouvelle année a redémarré pour Hiver Solidaire : depuis le lundi 6 décembre 2021 à 19h30 jusqu’au lundi 14 mars 2022

 

Le principe d’Hiver solidaire :
Accueillir pendant 3 mois, de décembre à mars 4 personnes pour dîner, dormir et prendre un petit déjeuner.

Nos besoins : 4 personnes chaque jour pour s’occuper de 3 accueillis.

  • 2 bénévoles présents chaque nuit :

* Le 1er doit arriver à 19h15 pour ouvrir les locaux, aérer et désinfecter les salles, réceptionner le dîner et accueillir les accueillis (arrivée à 19h45). Il peut partir le lendemain à 7h15/30.

* Le 2ème bénévole de nuit peut arriver à 20h au plus tard et repart le lendemain matin après le départ des accueillis à 8h.

  • 1 bénévole apporte le dîner entre 19h30 et 20h pour 6 personnes (3 accueillis + 2 bénévoles de nuit + lui-même).
  • 1 bénévole vient faire le ménage le matin entre 7h30 et 8h/8h15.

Un belle aventure intergénérationnelle qui a commencé il y a 3 ans.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette belle aventure, contactez la fine équipe d’organisateurs (Bernard, Benoit, Catherine, Noëlle, Ombeline et Mireille).

Contact : Mireille Clément (en charge du planning et gère les liens avec les bénévoles)  [email protected] ou 06 66 28 72 70.

Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur ce tableau.

Les 3 accueillis cette année sont Laurent, Karim et Philippe

Laurent : 54 ans. Il a grandi à Meudon, suivi une scolarité brillante, exercé le métier de dessinateur industriel. A la suite d’une succession de difficultés, il est à la rue depuis 10 ans, trouvant refuge sous des escaliers de sociétés ou dans des foyers d’accueil. C’est dans la rue qu’un ancien camarade de lycée l’a reconnu…et essayé de l’aider. Laurent nous a été adressé par un paroissien de St Denys du St Sacrement (nouvelle paroisse du Père Lainé). Un accueil à hiver solidaire représente une 1ère étape vers un parcours de réinsertion sociale et de reprise de confiance, en lui  libérant du temps qui lui permettra de refaire surface.

Karim :  59 ans, originaire du Maroc, en France depuis de nombreuses années, va de squat en squat, actuellement à La Défense, trouve des petits boulots par ci par là ; Karim fréquente assidument les mardi et jeudi l’accueil Petit café de nos amis de la paroisse Ste Marguerite. Il aime se mettre à l’abri dans les bibliothèques municipales pour lire la presse,  consulter des ouvrages : à Ste Marguerite on le qualifie de philosophe !  Particularité : le chanteur Vianney s’en est inspiré pour faire une très belle chanson sur les gens de la rue et il est le personnage principal du clip.

Patrick :  25 ans, sans famille, s’étant séparé de sa famille d’accueil à l’âge de 17 ans en raison de mauvais traitements, à la rue depuis (son port d’attache est la station de métro des boulets) ; il veut s’en sortir car il éprouve la peur de mourir dans la rue. Il fréquente régulièrement l’accueil de la Table de Marie, à la chapelle de l’Agneau de Dieu, où il est bien connu du P. Edouard Dacre-Wright et de Frédéric Bélier, responsable de l’accueil : c’est un jeune bénévole de la Table de Marie qui nous a mis en contact avec lui. Nous avons ressenti l’urgence absolue d’un temps de répit sécurisant pour lui et de lui redonner confiance.